© Photographie Ani Deschênes

© Photographie Ani Deschênes

L’artiste Ani Deschênes en résidence

Du 6 mars au 20 mars 2019

Depuis le mois de septembre 2018, l’artiste Ani Deschênes sillonne une partie du territoire de la ville de Victoriaville, en particulier, le secteur de la vélogare et de la promenade des aînés. À la rencontre des gens, en particulier des personnes âgées, l’artiste développe une correspondance écrite auprès des résidants en les interrogeant sur l’oubli. Une petite annonce sera aussi affichée dans certains centres pour personnes âgées, à la FADOQ ainsi que dans divers lieux publics afin d’amorcer un échange dynamique avec les gens qui sont interpellés. Dans la continuité de son projet, Qu’avez-vous perdu? présenté à la Biennale Nationale De Sculpture Contemporaine de Trois-Rivières, en 2006, l’artiste créera des dossards qui découleront de ses correspondances sur l’oubli. De septembre à janvier, les dossards conçus par l’artistes seront envoyés aux participants par la poste afin qu’ils les portent.

 Le travail artistique d’Ani Deschênes témoigne des limites de l’appartenance et de l’identité dans la création. Elle puise constamment son inspiration à même la relation qui se crée à travers la rencontre : les lieux, les paysages et les êtres vivants sont les vecteurs principaux de ses œuvres. Dans son processus de recherche, elle invite de manière récurrente les gens à performer, à participer ou à créer avec elle. Lors de sa résidence en mars 2019 à Atoll art actuel, l’artiste invitera la population à approfondir, à développer, à concevoir, à partager et à propager l’art dans la ville!

CONTRE-ATTAQUER L’OUBLI
D’ANI DESCHÊNES
Du 5 avril au 3 mai 2019  
Une exposition résultant de la résidence d’artiste réalisée en mars 2019.